Follow:
    Grossesse, Vie de famille

    #Grossesse – Vivre la grossesse à deux

    La grossesse est un événement spécial, et l’est encore plus quand c’est pour la première fois. Dans la plupart des cas, avoir un enfant est un projet commun, et résulte d’une décision réfléchie prise à deux. Durant 9 mois, la future maman va découvrir de nouvelles sensations, de nouveaux maux, sentir et voir son corps se transformer… Il y a pleins de chamboulements à gérer, aussi bien physiologique, que physique et même psychologique (ba oui, l’arrivée d’un petit bout de chou ça change la vie!). Mais dans tout ça, ce n’est pas facile pour le futur papa de trouver sa place !

    Mon chéri est plutôt de nature introvertie, mais je voulais vraiment qu’il puisse lui aussi vivre à sa manière ma grossesse et ce le plus tôt possible. Oui, car le temps file (et passe encore plus vite une fois que baby est là) et ne se rattrape pas ! Cela peut paraitre étrange ou même surfait mais pour moi il était essentiel de ne pas vivre cette magnifique étape de la vie toute seule (aussi bien dans les bons moments que dans les moins bons). Et ça tombe bien car je suis de nature généreuse et plutôt extravertie (du genre à raconter tout ce que je ressens – autant vous dire qu’à la fin le chéri ne m’écoutais même plus 😀) et j’ai toujours aimé partager avec les autres, surtout quand il s’agit de choses positives !

    Crédit photo : Aline Deguy©

    L’implication pour le futur père peut s’avérer difficile, surtout pendant les premiers mois de la grossesse où l’embryon est encore tout petit, où le ventre ne se voit pas forcément (ou alors ça a l’apparence d’une « petite brioche »), et où les hormones sont en pleine effervescence (que toutes celles qui ont été à fleur de peau – comme moi, lèvent le doigt)… Dans ce cas, ce qui a fonctionné pour nous a été LE DIALOGUE. J’ai vraiment essayé de partager chaque « nouvelle sensation » avec le chéri en mettant des mots dessus et en suivant assidûment l’évolution de baby au cours de chaque semaine avec l’application Baby Center – bien que ce premier trimestre n’ait pas été trop mouvementé pour ma part^^ #chanceuse. Je prévois d’ailleurs de vous écrire un article avec plus de détails sur tout le déroulement de ma grossesse.

    Il paraît que certains papas font une couvade ou grossesse nerveuse (= trouble psychologique se manifestant chez le compagnon de la femme enceinte de manière psychosomatique, qui se caractérise par des symptômes typique de la grossesse : nausées matinales, prise de poids, insomnies…). C’est une belle preuve d’amour de la part du conjoint 😀 Bon, parfois c’est le psychologique qui prend le dessus et là, on ne peut rien y faire. De notre côté, le chéri s’est plutôt investi à fond dans la salle de sport ahah ce qui lui a permis de garder sa ligne svelte VS moi à 9 mois de grossesse = Madame baleine.

    Alors, entrons dans le vif du sujet : comment faire pour impliquer le futur papa tout au long de sa grossesse ? Pour rappel, je vous parle ici de notre expérience personnelle, je n’ai pas forcément toutes les solutions et ne prétends pas que celles que je vous énoncent ici sont les meilleures 😉 N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire !

    • Bien que ce point figure déjà dans les tâches de la vie quotidienne, il faut repartir les tâches ménagères et parfois laisser le chéri en faire plus (hihi tâche pas des plus sympathique mais vraiment nécessaire, pour ma part utile surtout en début et fin de grossesse). Il faut également éviter de porter des charges lourdes : Messieurs c’est le moment de montrer les bienfaits de la salle de sport avec vos biscoteaux.
    • Dans la mesure du possible, assister aux différentes échographies. C’est toujours une joie de (re)découvrir à deux les battements du petit cœur de baby, de voir son évolution avec l’apparition de ses mains, ses pieds, de ses organes, le voir grandir et grossir tout simplement… Et si on a de la chance, on peut même voir sa petite bouille en 3D (personnellement, baby était dès le début taquin et n’a jamais voulu se montrer – à notre grand désespoir). Aussi, le fait d’être présent aux échographies peut permettre au futur papa de s’impliquer en posant des questions au gyneco s’il en a.
    • Au cours des 2ème et 3ème trimestres, le ventre s’arrondit de plus en plus et on peut même parfois apercevoir des petits coups de pieds ou de mains. Le futur papa peut alors toucher le ventre quand bébé bouge – s’il veut bien bouger quand une main (autre que celle de maman) vient se poser sur le bidou. Ça peut paraître fou, mais je pense sincèrement que le bébé sait quand c’est la main de maman et quand c’est une main « étrangère » qui se pose sur le ventre (il doit surement ressentir une différence de poids, de taille, de chaleur…). Il faut donc faire preuve d’un peu de patience et de persévérance et attendre que le bébé s’habitue et réagisse à la main de papa. Je vous rassure baby prend vite l’habitude 🙂
    • Le futur papa peut aussi parler ou chanter des petites comptines au baby à travers le bidou. Ça peut – aux premiers abords, paraître ridicule de parler à un bidon… Mais dès les 5 et 6ème mois de grossesse, le fœtus entend certains sons de l’extérieur, comme les voix proches, la musique, ou encore les bruits de moteur (aspirateur, sèche-cheveux, voiture…). 
    • Planifier un shooting photos grossesse réalisée par un(e) photographe professionnel(le) pour garder de jolis souvenirs seule et à deux vers le 7ème mois de grossesse. Vous pouvez également vous prendre vous même en photos, alors évidemment pas tous les 4 matins mais de temps en temps – par exemple faire une photo par mois pour immortaliser ces moments magiques. De notre côté, nous avons opté pour une séance photos en studio réalisée par Aline Deguy (qui est au passage ma tante :p) et nous sommes super contents du résultat !
    • Le futur papa peut aussi s’impliquer dans la réalisation de la chambre du bébé (peinture, mobilier, décoration…) s’il se sent motivé, car en général ce n’est pas ce que les messieurs préfèrent… Mais c’est peut être une action un peu plus « concrète » pour eux par rapport aux points précédents.
    • Participer aux différents cours de préparation à l’accouchement lorsque cela est autorisé (attention, renseignez-vous bien car ce n’est pas toujours possible malheureusement) qui sont proposés soit par l’hôpital soit par une sage femme libérale (ce qui a été notre cas car l’hôpital ne proposait pas de cours de préparation à l’accouchement). Alors oui, les sujets tels que l’allaitement ou les différents types de poussées par exemple ne les concernent pas vraiment mais je pense que c’est toujours un plus de savoir « à quoi s’attendre » pour le jour J (car il paraît qu’on oublie tout au moment fatidique).
    • Et pourquoi pas lui offrir un livre pour « papa débutant » s’il aime lire – ce qui n’est pas le cas de mon chéri mais il a quand même eu le droit à son petit guide ahah 😀

    Les photos sont celles de notre shooting avec Aline DEGUY <3

  • Voyages

    My Wish Trip List ✈︎

      LE PLUS BEAU VOYAGE, C’EST CELUI QU’ON N’A PAS ENCORE FAIT – LOÏCK PEYRON. Hello par ici ! (Finally)…

  • Humeurs

    Believe in your dreams…

      Crois-en tes rêves, même les plus fous ! Oulala… Ça fait un petit bout de temps que je n’ai pas publié de…